Tab-Ukulele les meilleurs outils pour debuter

TOP 10 – conseils pour débutant ukulélé

Les 10 conseils pour débutant à l’ukulélé

Une bonne partie des courriels que je reçois tous les jours, est des demandes de conseil pour débutant à l’ukulélé. J’ai donc décidé de vous donner ici les 10 conseils que j’aurais voulu connaître quand j’ai débuté. Bien entendu, il y en a bien plus et vous en trouverez d’autres sur Internet. Mais ce sont les conseils qui me paressent les plus notables pour ne pas perdre de motivation et pratiquer avec plaisir.

1 – Avoir en sa possession un vrai ukulélé

Oui, je vous vois venir. À force de me répéter, vous commencez à être informés de ça. Et pourtant j’ai encore des gens qui me demandent si cet ukulélé en plastique à 20 euros est adapté à l’apprentissage. NON, et encore NON. Pour bien démarrer, il faut un bon instrument. C’est la base de l’apprentissage et votre premier contact avec le monde magnifique du Précieux.

2 – Apprendre à tenir son ukulélé

Je suis comme tout le monde, quand j’ai eu mon premier ukulélé, j’ai pris la première tablature pour débutant que j’ai trouvé et j’ai commencé à gratter. Manque de chance, certains accords étaient difficiles à passer et surtout le son de mon petit morceau de bois n’était pas toujours constant, pourquoi ? Une mauvaise position. Alors, prenez le temps de faire attention à votre position. Debout, plaquez le contre votre poitrine avec le bras qui gratte les cordes. Assis n’hésitez pas à laisser tomber le corps du ukulélé sur vos jambes. Avec un peu d’entraînement, vous trouverez votre position idéale.

3 – Commencez par les bases

C’est vrai que je n’en parle pas beaucoup, mais il faut jouer à son niveau. On trouve beaucoup de choses sur Internet, entre Youtube, les cours gratuits etc… On voit des exemples qui nous donnent envie, on essaye, on but et on finit par perdre la motivation. Pour pallier à cela, prenez le temps d’apprendre les accords de bases, les rythmes de bases (cinq rythmes) puis passer à une tablature débutant. C’est exactement comme à l’école, pour aller plus loin, il faut valider les bases. Et surtout quand vous aurez ses premières compétences, elles seront acquissent pour toujours.

4 – Travaillez vos rythmes

Alors là, je reviens sur les rythmes, les cinq rythmes du débutant sont cinq outils incroyables. Ils permettent de jouer quasiment toutes les chansons qui existent, oui sans déconner, avec cela, vous pouvez absolument tout jouer.

5 – Jouez lentement, Lennnntemmmment

C’est tout bête, mais avec l’ukulélé le secret n’est pas d’être rapide, mais précis. Pour devenir précis, j’entends par là ne pas rater un accord, il faut travailler vos changements lentement. Par exemple, l’accord G, coupler le avec l’accord C, jouer C avec le rythme Bas/Haut/Bas/Haut puis prenez le temps de situer vos doigts pour faire l’accord G. Répétez la même opération avec tous les accords que vous souhaiter apprendre. Ainsi, ils vont finir par devenir des réflexes, vous deviendrez plus précis et paradoxalement vous gagnerez en vitesse.

6 – Regardez les autres joueurs.

Embarquez vos amis dans le monde du ukulélé ! Vous apprendrez toujours en regardant une autre personne jouer. Vous n’avez pas d’ami ? Déjà pas de chance, mais Youtube est là ! Par exemple, vous travaillez un morceau de Tryo, allez regarder comment les autres joueurs le jouent, vous trouverez de nouveaux rythmes (enfin va falloir réfléchir et c’est frustrant, mais grâce à cette réflexion, vous progressez).

7 – Prenez-vous en vidéo.

Le meilleur moyen de voir vos erreurs est de vous enregistrer. En vidéo c’est bien mieux, pour certain jouer devant une caméra est anxiogène et devinez quoi ? C’est super, vous allez vous donner deux fois plus. Pour faire simple, ce principe est le même que dans bien d’autres disciplines. Quand vous jouer, vous êtes concentré sur votre action, il est donc difficile de vous écouter d’une manière neutre. Alors que devant votre vidéo, votre esprit est libre de se remémorer vos lectures de cours.

8 – Jouer tous les jours

Quoi tous les jours ? Oui, mais pas longtemps 10 à 15 minutes. Quand on débute, on tombe rapidement sur deux problèmes physiques. La douleur due à l’action de gratter les cordes, la peau des doigts n’étant pas étudiée pour cela, il va vous falloir acquérir une peau d’acier, pour cela, pas de secret on gratte, on gratte. Le second problème provient des accords, en effet tout débutant comprend vite que ses doigts ne sont pas contorsionnistes. Là encore pas de miracle, il va falloir jouer, jouer, jouer pour acquérir une certaine souplesse.

9 – Découvrez de nouveaux artistes

Voici un gros volet de mon apprentissage, ma plus grosse source de motivation. Quand on débute, on a besoin de rêver pour trouver la force de continuer encore et encore. Pour moi c’était en grande partie L’ukulélé Orchestra, voir ce groupe jouer de simples morceaux avec une telle aisance me donnait la motivation nécessaire pour continuer. Encore aujourd’hui, quand j’ai envie de laisser tomber un morceau, je regarde deux trois vidéo du groupe et hop je suis reboosté.

10 – Amusez-vous !

Voilà le meilleur des conseils, l’ukulélé est pour moi un instrument plaisir. Votre apprentissage doit être amusant et non pas oppressant. Grâce à son accessibilité, vous trouverez à tout niveau des  tablatures de chansons qui vous tiennent à coeur.

Toi aussi, tu as un conseil à partager ? Alors n’hésites pas et inscrit le dans les commentaires.

Exit mobile version